Levées de corps
Photos
Vidéo


Nul besoin de partir dans un pays en guerre ou dans une région pauvre du globe pour assister à la mort dans sa plus cruelle réalité. Les morts violentes, tristes, incongrues, solitaires, attendues ou oubliées, font également partie de la réalité quotidienne genevoise.

Nulle intention surplombante ou morbide dans cette année de levées de corps. Le regard se veut frontal et obstiné: il montre la mort et la respecte dans sa façon d’occuper l’espace, sans rien toucher à sa mise en scène, sans modifier la lumière qu’elle s’est choisie.

 

Extrait du livre Levées de Corps pdf

Labor et Fides édition